sept 18 2009

La blonde à la source des vannes de blondes…

Publié par fred à 9:17 dans la catégorie pub

Oui je sais, le titre de cet article est pourri.

Manque d’inspiration ? Ou alors fatigue passagère ? Qui sait…

Mais le plus important n’est pas là.

La publicité est un art à part entière (bon, ça dépend de l’agence et du thème, je vous le concède), capable de sortir des perles de finesse autant que des potaches grossiers mais incontournables.

Alors pourquoi relier ici la publicité et les blondes ?


Depuis quelques années, les blondes en prennent plein les dents au sujet de la taille, supposée inférieure, de leur cerveau. Je ne lancerais pas ici le débat (vous avez les commentaires pour ça), mais je ne suis pas d’accord avec ce concept.

Et je suis d’autant plus convaincu de cela, lorsque je croise un nombre incroyable de brunes péroxydées, ou teintées en blonde mais racines d’origine apparentes.

Mais voilà, force est de constater que, si on met de côté la théorie de la jalousie, une personne est bien à l’origine de la réputation monnoneuronale de la blonde de base. Et si cette pub, révélait LA vérité à ce sujet ?

Maintenant que je vous ai fait ce long discours inutile (pas pu m’en empêcher, désolé), je vous laisse vous marrer avec cette pub :

One response so far

1 commentaire dans “La blonde à la source des vannes de blondes…”

  1. Patrick B.le 18 sept 2009 à 9:27

    Bon. Je m’y recolle.

    Alors, au Canada, on appelle « blonde » la petite amie idéale genre Pom-Pom Girl.

    Par extension, la dite PPG n’est pas très futée, puisque PPG.

    D’ou un nombre important de blagues sur le sujet, qui nous sont parvenues hors contexte.

    Et qui sont d’ailleurs reparties là-bas.

    ::

Trackback URI | RSS des commentaires

Laissez votre commentaire !