sept 30 2009

Google wave : révolution en vue ?

Publié par fred à 23:19 dans la catégorie internet

Le gros buzz du jour, notamment sur twitter, (d’ailleurs pour me suivre : twitter.com/defred) fur la sortie de nouvelles invitations pour Google Wave.

google-wave-logo

Sans être un adorateur des applications Google, je suis un utilisateur régulier de celles-ci, qui me rendent des services considérables.

Sans entrer dans le débat actuel du « faut-il avoir peur de Google », très à la mode et dont certains points de vue doivent être regardés avec intérêt, on peut affirmer sans se tromper que Google est un acteur majeur de l’évolution du web.

A ce titre, il préfigure souvent par ses innovations ce que sera le web dans quelques années, lorsque les early adopters auront convaincu suffisamment d’utilisateurs « normaux » pour provoquer une adoption en masse, aidés bien sûr par toute la puissance de communication à la disposition de google.

Alors google wave c’est quoi ?

On peut résumer « la chose » de la sorte : google wave est un outil de communication collaboratif offrant des fonctionnalités très avancées d’interaction entre les utilisateurs.

Un espèce de mix entre twitter, msn, l’e-mail et le partage de documents, démultiplié via des plug-ins restant à développer, par une dose de réseau social (facebook ou autre), des possibilités de mind mapping, des échanges de fichiers et de publication en ligne facilités, le tout en temps réel bien sûr.

L’outil parfait pour les fameux digital natives dont on parle tant, et typiquement l’outil qui devrait laisser sur place tout ceux qui n’arriveront pas à suivre le rythme imposé par l’outil.

Sans trop prendre de risque, je pense que Google pose, avec google wave, les bases d’une certaine forme de révolution, disons plutôt d’agrégation de services très pertinente, centralisant la majeure partie des utilisations que l’on fait, et que l’on fera, d’internet demain.

En ce sens, si jusqu’à présent on allait surfer, Google propose avec google wave une nouvelle vision des activités connectées : on va aller « waver » (désolé).

Sait-on jamais : wave signifie « vague » au sens maritime du terme.

Le genre d’expression à suivre quoi : se faire un ou une wave, entrer dans la wave (comme on mettrait les doigts dans la matrice), prendre la wave… bref, je vous laisse trouver des locutions plus subtiles.

Car oui, même si google wave semble difficile à envisager comme ça, si son adoption se fait en masse, il remplacera probablement plusieurs outils d’un seul coup, en centralisant des processus nécessitant à ce jour le recours à de multiples applications, profils, mots de passe, etc… le tout via un simple navigateur internet.

Si à cela on ajoute le fait que Google propose un outil open source, fait appel à l’imagination des développeurs du monde entier pour créer des applications grand public, professionnelles ou de niche, ou encore que l’application via terminal mobile est intégrée dans sa conception d’origine…

Cela fait tout de même beaucoup de qualités rassemblées en une seule application. Suffisamment pour garder un oeil dessus et ne pas se faire larguer.

Si vous avez 1h10 devant vous, et que vous comprenez l’anglais, posez vous tranquillement devant cette vidéo qui montre clairement quelques-unes des possibilités de google wave.

Je n’ai pas encore eu « mon » invitation pour google wave, mais j’espère que cela ne saurait tarder. Je pourrai alors vous en dire plus.

En attendant, l’habitude de google n’est pas de passer des années à développer des applications inutiles.

Google wave est très certainement un outil à très fort potentiel, qui devrait provoquer des changements profonds dans les habitudes de travail et d’utilisation du web.

4 responses so far

4 commentaires dans “Google wave : révolution en vue ?”

  1. Stephle 01 oct 2009 à 1:16

    Le premier qui a son invitation se fait payer une binouze par l’autre ???

  2. Guillaume Dretzle 01 oct 2009 à 18:36

    Moi aussi j’attend avec impatience mon invitation, ce service m’intrigue beaucoup!
    On va de plus en plus avec la centralisation des services: tout a commencé avec l’OpenID, maintenant facebook commence à montrer son désir de concurrencer directement twitter puis skype…
    Nous verrons bien ce que le web nous réserve, mais il ne faut pas qu’ils facent des économies sur la sécurité.

  3. Passyrle 08 oct 2009 à 12:29

    C’est effectivement un produit révolutionnaire qui s’annonce avec « wave ». Et bien entendu, comme tout le monde, j’ai hâte de pouvoir le tester, espérant qu’ils ne vont pas mettre des mois à publier une version tout public.

    L’invitation je l’ai sollicitée, mais je doute avoir une réponse un jour. Je crois que ça fonctionne beaucoup par « copinage » cette attribution d’invitations.

    Maintenant, je me pose également la question de l’aspect sécurité dans tout ça, et je crois que leur gros point noir ce sera bien cet aspect là des choses.

  4. Guillaume Dretzle 09 nov 2009 à 21:56

    @Steph: Je crois que tu me dois un binouze !!!! J’ai eu la précieuse invitation!

Trackback URI | RSS des commentaires

Laissez votre commentaire !